15 mai 2011

Un souvenir peut marquer au-delà de l'enfance.

"Prends la nuit et disparais." - Hélène SégaraPhoto : La solitude des nombres premiers de Saverio Costanzo
Posté par Ankylosee à 00:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 mai 2011

Perdue.

Pour ma santé, j'évite de manger.Ou le devrais davantage. Perdue. Le suicide par la nourriture, dans l'absence ou dans l'excès demeure toujours un suicide, non seulement du corps, mais surtout de l'âme. Perdue.Perdre ou ne pas perdre. Du poids ? Ou la guerre ?Perdue. Photo : Eugenia Clara Fendri / Eric TraoréMusique : Le chant du clavierHumeur : Indéfinissable .
Posté par Ankylosee à 12:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
23 avril 2011

"Comment tout expliquer sans se briser"

Nul caprice, seulement une conscience aigüe. Aussi douleureuse à renconnaître qu'à admettre. Elle ne supporte guère la remise en question extérieure et les "mais tu n'as pas 30 ans, tu verras bien, ça t'arrivera". Je t'en prie, ne dis rien. Moi seule sait. Et cette certitude qui bat dans mes veines et me déchire le coeur, m'est bien plus douloureuse que l'énonciation de ce fait ne l'est pour toi. Partout, tous les jours, je vois ces couples dans la rue, ces femmes enceintes et ces jeunes mères. Partout j'entends des histoires d'amour,... [Lire la suite]
Posté par Ankylosee à 17:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 avril 2011

Oubliez-moi.

Et d'heure en heure, se foutre en l'air.Photo : Rodolphe Marconi.Musique : Izia - Let Me Alone.Humeur : Quelqu'un d'autre prendra cette place.
Posté par Ankylosee à 14:24 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
22 mars 2011

Fuite en clair-obscur.

"A vrai dire, la question n’est pas comment être guéri, mais comment vivre." Conrad Photo : Alexandra Sophie Musique : Mélanie Laurent - En t'attendant Humeur : Oxymore
Posté par Ankylosee à 21:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 mars 2011

  "Tu peux m'appeler par mon nouveau prénom : Triste."A. I. - N. G.
Posté par Ankylosee à 00:12 - Commentaires [5] - Permalien [#]

02 mars 2011

I take the wind for compagny.

I got to kill the healer that's insideI take the wind for compagny'Cause you and meWe never be... It’s the road of the end AaRON
Posté par Ankylosee à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2011

Please, now.

Je voudrais te chasser et t'enlacer à m'en faire perdre le souffle. Nous sommes l'alchimie des contraires. Toi & Moi. L'alliance parfaite, aussi nocive que touchante. Tu me fuis, et je t'aime. Tu me suis, et je te hais. Tu me remplis, et je me vide. Tu t'échappes, et  l'overdose me tourmente. Je te veux, comme une enfant gâtée recherche toute sa vie ses plaisirs d'antan. Démodés et usés, par trop caressés les nuit de larmes, par trop boudés les jours d'élan. L'idée est parait-il, répréhensible, mais trop légèrement fatidique... [Lire la suite]
Posté par Ankylosee à 02:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 février 2011

Sleep Darling, sleep. And never wake up.

A quoi sert-il encore de poser des mots, de fournir l'effort, de s'extirper de la transparence qui cajole, si personne n'écoute. Si personne ne prend la peine de considérer l'autre comme émetteur et non plus comme simple réflecteur de ses pensées et sentiments passagers. Si personne n'entend et ne comprend, ne cherche à comprendre. Les mots et leurs revers brisent plus certainement que les silences. Les miroirs  noircissent de n'être que des reflets de la course folle du monde. Photo: Firman Hananda Boedihardio Musique :... [Lire la suite]
Posté par Ankylosee à 15:24 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
14 février 2011

En attendant...

"Elle tolère tout, elle croit tout, elle espère tout, elle souffre tout."   Musique : En t'attendant - Mélanie LaurentHumeur : silencieuse sans coeur.
Posté par Ankylosee à 16:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]