13 août 2006

Médiévale épopée. 05.08.06

Sous l'incitation du cadran solaire qui sonnait l'heure lascive, je pénétrais dans les termes des temps suspendus, en passant sous le portail dentelé. Aux pieds de l’apôtre mélancolique j’aurais du placer un haubert sur mon cœur enclin à la sympathique emphase. J’étais envenimée. En rangeant mon livre des heures dans son étui de cuir j’ignorais alors que je me priverais d’issue de secours. Condamnée à errer en ces murailles affaiblies. Picorant ça et là de quoi divertir mon esprit tourmenté, j’échouais au pied de la Dame à la... [Lire la suite]
Posté par Ankylosee à 12:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]